• yasin

Grosse inflation sur les matières premières ! 🥵


Qu'est-ce qui se passe ?


Comme beaucoup de fabricants, nous faisons face à une situation inédite depuis le dernier trimestre 2020. Les prix des matières premières sont entrain de flamber (bois, acier, aluminium, béton..) et nous ne savons pas quand cette hausse se finira.


Notre but a toujours été de rendre les poeles de masse accessibles financièrement et c'est avec cet objectif en tête que nous développons et fabriquons nos poeles.


Depuis le début de 2021, nous avons donc mis en place des stratégies pour contenir cette hausse des prix.

Elles nous permettent de mitiger l'inflation, mais nous allons quand même devoir augmenter nos prix car les poeles de masse sont lourds et demandent beaucoup de matières premières.


Nous en parlons en détail dans cet article.



Les effets sur nos poeles de masse


Les 2 matières premières principales à partir desquelles nous fabriquons nos poeles sont :

  • du béton réfractaire recyclé à 80% et fabriqué pour nous en Nouvelle-Aquitaine. Nous moulons ensuite ce béton dans notre atelier. Les pièces moulées en béton représentent 80% du poids total de notre B18V5.

  • de l'acier de type CORTEN (acier avec d'excellentes propriétés réfractaires et de résistance à la corrosion pénétrante). Cet acier représente 20% du poids total de notre B18V5.


Le cours de l'acier est entrain d'exploser depuis la fin 2020 / début 2021 :

Cours de l'acier entre 2016 et 2021. Source : https://www.boursorama.com/bourse/matieres-premieres/cours/_HR/


Pour l'instant la hausse du cours de l'acier est d'environ 250-300% par rapport à sa moyenne entre 2016 et 2020. C'est énorme !


Cette augmentation ne s'est pas complètement répercutée pour l'instant. Nous avons pour l'instant subi une augmentation d'environ 30-40% en 2021. Les prix augmentent sans cesse et les devis de fournisseurs qui étaient valables 15 jours ou 1 mois en 2020 ne sont plus valables que pendant 2 jours actuellement !


Du coté du béton réfractaire, l'augmentation du prix auquel nous l'achetons est de 4% en 2021 pour l'instant. Cette hausse est plus contenue, mais il y a aussi le problème de l'approvisionnement. Nous avons eu du mal à nous fournir en béton réfractaire pendant près de 3 mois !


Nous sommes aussi impactés du coté de l'outillage. Les prix des outils augmentent et comme nous sommes dans une phase d'équipement, notre budget outillage augmente aussi !



Notre stratégie pour contenir l'inflation


1. Diminuer la quantité de matière première


Nous avons réduit la hauteur du B18V5. Il mesure maintenant 133 cm de haut au lieu de 148 cm, soit 15 cm de moins.


Nous diminuons aussi la quantité de métal que nous utilisons en améliorant les structures. Par exemple :

Ancienne version (en haut) et nouvelle version (en bas) des barres qui composent le caillebotis du support du coeur de chauffe. Il y a beaucoup moins de matière pour une résistance quasiment égale.


Nouvelles versions du support de coeur de chauffe (gauche) et du chapeau métallique (droite). La quantité de métal a été considérablement réduite.


Ces améliorations sur le béton et le métal ont allégé notre poele de masse B18V5 de 100 kg ! Il pèse maintenant 700 kg, ce qui reste adapté pour un poele de masse dans le climat français !


2. Monter une filière de recyclage du béton réfractaire


Le béton réfractaire que nous utilisons est maintenant issu à 80% du recyclage de briques de fourneaux, ce qui nous protège d'avantage des variations de prix des matières premières.


Notre chamotte (brique cuite puis pilée) est maintenant issue de briques recyclées

Nous travaillons encore pour sécuriser un approvisionnement recyclé sur le long terme.



3. Améliorer un processus chaque jour (KAI-ZEN)


Ce qui nous suivent savent que nous suivons passionnément le Système de Production Toyota !


En autres, nous passons en moyenne une heure chaque matin à ne rien produire, mais à améliorer un de nos processus.


Grace à ça, avons en un an accéléré notre production et nous produisons actuellement un poele toutes les 3 semaines au lieu de 4 semaines ! Il y a encore beaucoup de marge de progression.


Par exemple, nous avons énormément amélioré notre atelier de métallerie :

Atelier métallerie amélioré.


Les outils et consommables sont rangés directement sur le mur. C'est moins de temps perdu à les chercher !


Nous avons fabriqué une table de soudure sur mesure pour le B18V5. Cette table est complètement plane et les trous nous permettent d'insérer des serre-joints (eux aussi fabriqués sur mesure) très rapidement.



4. Faire grandir UZUME pour faire des économies d'échelle


Nous sommes toujours en recrutement pour faire grandir UZUME et bénéficier des économies d'échelle qui y sont liées.


Notre objectif n'est pas de devenir une multinationale, mais d'atteindre le seuil où :

  • nous pouvons faire des économies d'échelle substantielles pour baisser le prix de nos poeles

  • nous pouvons répondre à la demande dans des délais raisonnables, tout en continuant le développement de nouveaux modèles et fonctions.



Une augmentation des prix est prévue


A court terme, nous allons quand même devoir augmenter nos prix pour conserver une trésorerie saine.


En même temps, nous changeons notre manière de fonctionner : nous arrêtons les poeles en kit. A la place, nous allons devenir fumistes pour installer nous-même les poeles que nous fabriquons.


Le fait d'installer les poeles plutot que de les envoyer en kit va nous faire augmenter le prix de notre poele de masse B18V5.


Nous allons faire une seule modification tarifaire pour rester simple. Cette augmentation incluera :

  • les frais supplémentaires liés à l'installation

  • l'inflation des matières premières et de l'outillage

A long terme, nous voulons absolument diminuer le prix de nos poeles, mais c'est un travail de longue haleine !