top of page
  • Photo du rédacteuryasin

On déménage dans l'Allier !

Bonjour à tous,


Nous n'arrivons pas à répondre à vos commandes dans les temps. On est lents à répondre, débordés, stressés. C'est nul ! On le sait.


Ca fait longtemps qu'on cherche des solutions à ces problèmes, mais il y avait un grand fossé à franchir : soit faire construire un nouveau local, soit en louer un beaucoup plus grand, et dans les deux cas possiblement déménager. Ce qui implique du temps, de l'énergie, de l'argent et quelques camions.. !


Nous avons pris du temps à réunir les capitaux et à trouver les bonnes opportunités, mais ça y est ! Nous sommes finalement prêts à déménager vers un atelier beaucoup plus grand et dans une perspective d'agrandissement avec de nouvelles embauches de prévues à partir de mi-Juin. C'est un énorme soulagement pour nous parce que ces 10 derniers mois ont été les plus intenses qu'on ait jamais connu.


Nous avions mis les commandes pour nos poeles et pour la métallerie oxalibre en pause en prévision de ce déménagement. Notre atelier d'Arvieu continuera de fonctionner à plein régime jusqu'à la dernière semaine de Mai pour :

  • finir les commandes en cours

  • faire du stock pour les prochaines commandes


Notre objectif est de minimiser les temps morts liés au déménagement pour répondre au mieux aux futures commandes qui devront être honorées avant l'hiver. Et oui, quand on fabrique des poeles de masse, la date butoir c'est toujours l'hiver !


Nous embaucherons de nouveaux collaborateurs dès que nous serons dans le nouveau local. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez travailler avec nous : https://www.uzume.fr/recrutement


Le déménagement a déjà commencé et sera fini d'ici Juin 2024. Direction le Bocage Bourbonnais (près de Moulins) dans l'Allier !



 

Pourquoi ? Nos problèmes actuels :


Nous n'arrivons pas à embaucher des collaborateurs de manière pérenne à Arvieu, notre village actuel de l'Aveyron.


Notre situation géographique (petit village à 45 min de Rodez et 1h de Millau) rend difficile l'implantation de familles de collaborateurs.

Même si l'un des deux membres du couple travaille avec nous, il faut trouver du travail pour l'autre ! Pas facile ici, même si dans le village d'Arvieu les gens sont très chaleureux et accueillants.


Nous ne pouvons donc pas proposer à nos collaborateurs des travaux trop complexes : il faut les former, mais si on les forme et qu'ils partent dans quelques mois, c'est vraiment dommage !


Donc Gwen et moi assurons la majorité des taches complexes (soudure, conception, approvisionnement, calculs, dimensionnements, gestion clients, compta, etc..), et avec l'augmentation des demandes, nous avons dépassé la limite de nos capacités, ce qui nous rend lents à répondre aux demandes, débordés et stressés.


Nous manquons de place.

Notre atelier à Arvieu ne fait que 100 m2 : c'est petit, surtout avec des salariés et quand on fait beaucoup de métallerie et de découpe de briques.


Heureusement qu'on avait ~100m2 de stockage supplémentaire ET le système de production Toyota qui nous permet de produire beaucoup en comparaison de notre taille (d'où son surnom, donné par les américains, de "lean" qui se traduit par entreprise maigre dans le sens "de petite taille" par rapport au volume de production).



Nous n'arrivons pas à répondre à vos commandes dans les temps

L'augmentation des commandes sans augmentation significative de notre capacité de production se traduit par :

  • des délais plus longs pour répondre aux mails et pour produire des poeles ou de la métallerie

  • des poeliers avec des chantiers, mais en attente de poeles à monter

  • des erreurs plus fréquentes

  • des auto-constructeurs frustrés car il leur faut un poele pour se chauffer cet hiver..


 

Nos stratégies et nos écueils :


Nous ne pouvions pas déménager sur un coup de tête : déménager, c'est coûteux et quand il faut en plus payer les charges d'une entreprise sans rien produire, ça l'est encore plus ! Donc il fallait prendre notre mal en patience le temps que notre entreprise ait les capitaux pour être capable d'encaisser le déménagement.


Nous avions lancé une tentative de déménagement en 2021 mais nous l'avions abandonnée peu de temps après le départ précipité de notre unique salarié de l'époque.


Nous avons ensuite misé sur de la sous-traitance, mais notre travail est technique et maintenir un standard de qualité à distance ce n'est jamais facile. Il faut passer du temps à former les sous-traitants et ca rajoute énormément de frais de transport. Ca a été l'occasion de très bonnes rencontres, comme de très mauvaises ! Par exemple, former quelqu'un sur notre métallerie pour qu'il en profite immédiatement pour se faire passer pour membre d'Uzume et essayer de nous court circuiter, ca fait mal ! Nous aurions peut être dû miser sur des gros sous traitants industriels plutôt que sur des auto-entrepreneurs. C'est peut être aussi lié à notre licence. Bref, nous sommes un peu refroidis vis à vis de la sous-traitance, mais on garde la porte ouverte.


Nous avions aussi envisagé de faire construire un local sur Arvieu avec du photovoltaique en toiture pour amortir l'investissement. Le problème c'est que construire, c'est long et c'est un (très) gros investissement. On a essayé avec de l'aide de la Région Occitanie, mais ça n'a pas abouti. En plus ça ne résolvait pas le problème des embauches.


Nous avons alors cherché un atelier à moins de 25 min d'une ville de taille raisonnable (agglomération de plus de 35 000 habitants), avec un réseau local dynamique. Nous nous sommes rendus compte qu'une synergie très intéressante était possible avec les écoles alternatives car ces écoles :

  • attirent des familles avec enfants, donc des gens généralement plus stables géographiquement que des célibataires ou des couples sans enfant

  • attirent des familles en recherche de sens

  • sont payantes car non financées par l'éducation nationale, et si ces écoles sont à la campagnes, les parents sont en recherche de travail alors qu'il y en a moins en campagne qu'en ville


De notre coté, nous cherchons des profils :

  • motivés par des valeurs et la recherche de sens dans leur travail

  • stables, et avec une perspective à long terme

  • intéressés par une entreprise implantée en campagne plutôt qu'en ville


Il nous a donc semblé pertinent de nous rapprocher d'une école alternative en campagne pour réussir notre implantation. Heureusement qu'on a des poeles et des contacts disséminés en France !


 

Les résultats :


Nous n'avons encore rien signé, mais nous avons plusieurs options concrètes pour des ateliers dans une zone à 20 min à l'Ouest de Moulins dans l'Allier, et proche d'une école alternative de 130 élèves.


Nous nous rapprochons de 300 km environ du barycentre géographique de nos commandes, ce qui veut dire qu'en moyenne nos frais de ports seront moins chers !


Nous prévoyons des embauches de gens stables et voulant s'investir avec nous sur le long terme, ce qui veut dire des gens qu'on pourra former sur tous nos processus, ce qui permettra :

  • d'augmenter notre production sans perdre en qualité

  • de réduire nos délais de réponse aux mails et de production

  • de développer le volume de nos productions en série pour diminuer le prix de vente de nos produits (oui, on y croit encore)

  • ..la survie mentale de Gwen et moi !


 

Et si par hasard..


Vous cherchez à louer une maison dans cette zone, Gwen y sera à partir du 22 Avril pour trouver une maison en location pour notre petite famille. N'hésitez pas à nous contacter !


Vous habitez dans cette zone et souhaitez travailler avec nous : on recrute à partir de mi-Juin ! https://www.uzume.fr/recrutement


L'article est aussi disponible sur notre forum partagé :

Commentaires


bottom of page